la petite phrase Mer & Alkalay : des meubles généreux…

yaelshay.jpg

… cette semaine la petite phrase de Yaël Mer & Shay Alkalay les joyeux et ingénieux designers d’origine israélienne ou l’art de la surprise au détour de chacune de leur création :

« Quand vous achetez un T-shirt, vous pouvez choisir large, medium, small. Pourquoi ne pourrait-on pas faire pareil avec les meubles ? Si on a un gros derrière, c’est quand même plus agréable de s’asseoir sur une chaise large, non ? Nous voulons faire des meubles généreux… »

Yaël Met et Shay Alkalay, designers généreux, in Architecture à Vivre, n° 59, mars-avril 11

ici l’univers de Yaël Met & Shay Alkalay se dévoile…

raw03.jpg

collection Pleated Pleats, meubles plissés



la petite phrase de bertrand de la peine…

romaine.png

… cette semaine la petite phrase extraite du dernier livre Bande-son de Bertrand de la Peine (quel beau et étrange nom), une histoire de salade, d’escargot, d’exposition sur la création du son, de manuscrit ancien sur les « pierres chantantes » et de Sven qui s’en va en Irlande. Et voilà un roman si étrange que tout de suite je me sens attiré par cet objet littéraire et ne pense qu’à une chose, le lire au plus vite et peut-être vous en dire plus long très prochainement :

« Sven lave une feuille de salade. C’est une belle feuille de romaine qui se balance, ruisselante sous l’eau froide. Sven retourne la feuille et frotte les nervures jusqu’à ce qu’elles soient débarrassées de la moindre particule de terre. Son visage, à la hauteur du fenestron ouvert au-dessus de l’évier, reçoit le vent de face. Ses longs cheveux filasse flottent autour des oreilles, sur les lourdes épaules nues, tannées comme celles d’un vigneron. Il coupe le robinet et sèche avec soin la romaine dans un torchon propre ».

Bertrand de la Peine, écrivain du son, Bande-son, Les éditions de minuit, mars 11

bertranddelapeine.jpg



la petite phrase de Presque Oui : mi-clos…

presqueoui.jpeg

… cette semaine la petite phrase de l’artiste chanteur Presque Oui alias Thibaut Defever qui vient de sortir son nouvel album fin janvier 11 « Ma bande originale » où se trouve de sublimes chansons dont « Mi-clos » sur un sujet dense traité avec élégance, extrait :

« c’est bien mieux si je n’attends rien,

si je m’envole les yeux mi-clos,

vers cette plage de sable fins,

entre Paimpol et Saint Malo,

… « 

Thibaut Defever / Presque Oui, Chanteur émotionnel, Mi-clos, in Ma bande originale, 2011

Presque Oui, ici…



la petite phrase de jacques ion : solidaires…

cometogetherbyyungraphd36prhf.jpg

… cette semaine la petite phrase du sociologue Jacques Ion qui s’interroge : n’est-il pas paradoxal que dans les sociétés d’individus, les actions humanitaires se diversifient et se multiplient ? Ces nouvelles solidarités attestent d’une nouvelle manière de se relier aux autres :

« Nous ne sommes pas plus individualistes que nos prédécesseurs, mais l’évolution de la société nous rend plus autonomes »

Jacques Ion, Sociologue de l’individualisme, in interview Sciences Humaines, n° 223, février 11

jacquesion.jpg



la petite phrase de françois nourissier : en avant, calme et droit…

fnourissier.jpg

… cette semaine la petite phrase de François Nourissier (18 mai 1927 – 15 février 2011) un écrivain français nous a quitté. Je n’ai lu qu’un seul de ses romans il y bien longtemps (En avant, calme et droit, 1987) et j’avais beaucoup aimé cette lecture. D’autres ouvrages sont donc ouverts à ma curiosité prochaine.

« J’étais un jeune écrivain français qui allait se trouver embringué dans des circonstances de prix, de candidatures, de glorioles – en route vers la ‘gloigloire’, comme disait Montherlant. C’était évident, à voir comment je me comportais, il y avait là-dedans de la revanche, de la moquerie… Mais les choses ne se passent jamais comme on le prévoit. Ça se met un petit peu en place à un moment de la vie, ça se déplace si on attend trop, ça se replace si on a la longévité. » (2008)

François Nourissier, l’écrivain calme et sec



la petite phrase de camille miceli : lassitude…

camillemiceli.jpg

… cette semaine la petite phrase de Camille Miceli, créatrice de bijoux haute fantaisie pour Christian Dior :

« Le trip collectionneur, c’est tout de même la caricature du style nouveau riche »

Camille Miceli, la vie est un bijou, AD, n° 98, février-mars 11



la petite phrase de marcel proust : ne pas citer mais évoquer…

clubcollarandtie.jpg

… cette semaine la petite phrase du grand Marcel Proust ou comment avec élégance parler de l’art du snobisme :

« Mme Cottard prononçait rarement un nom propre et se contentait de dire «des amis à nous», «une de mes amies»… ».

Marcel Proust, écrivain  intemporel, A la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann (1913) 



la petite phrase de cédric villani : le rêveur flamboyant…

cedricvillanimedaillefielsmathscedricvillani.jpg

Cette semaine la petite phrase d’un jeune et brillant mathématicien Cédric Villani qui a 36 ans vient d’obtenir la médaille Fields (le prix Nobel ou Goncourt des mathématiciens). Ou comment dépoussiérer une discipline souvent perçue comme austère avec un jeune homme au costume trois pièces et au noeud papillon romantique, à la broche araignée… :

« Parfois on sait que l’on a trouvé la bonne solution avant même de l’avoir confirmée par la démonstration. La découverte consiste à anticiper sur une solution possible (…) ».

Cédric Villani, dandy mathématicien in Sciences Humaines, n° 221, décembre 2010  



la petite phrase d’éric faye…

ericfayejetaisfascineparunfaitdiversm41293.jpg

 … cette semaine la petite phrase d’Eric Faye qui vient d’obtenir hier le grand prix du roman de l’académie française pour « Nagasaki » (stock) :

 « … j’ai ressenti un état de rêverie propice à l’écriture, un court-circuit, ce petit signe que tout écrivain recherche. J’étais fasciné par ce fait divers qui ose ce que la fiction ou les auteurs n’osent pas. Sans cet article, je n’aurais ­jamais eu le culot d’imaginer une telle histoire. » … « Je n’apporte aucune résolution, comme peuvent le faire des auteurs de romans policiers. Je réhabilite le mystère. »

Eric Faye, écrivain de l’insolite, Nagasaki, Stock, 2010



la petite phrase de charles dantzig : l’écrivain égoïste…

charlesdantzigencyclopediecapricieusetoutetrien6124.jpg

… ce matin sur Musique Matin de France Musique était invité l’écrivain singulier et joyeusement décalé Charles Dantzig, je n’ai encore rien lu de lui mais j’ai aimé l’écouter parler légèrement de la littérature et de son rapport au monde.

« Selon les grincheux, nous vivons en décadence. Comme si la décadence n’était pas là depuis le premier jour de la vie. Chassé du paradis, Adam errait en grommelant : « Tout fout le camp. » Avant c’était mieux. Après ce sera mieux. Pauvre présent ! Pauvre présent toujours injurié, présent qui est nous, présent qui n’arrive jamais à se débarrasser du chewing-gum du passé et devant qui on agite en permanence le papier brillant de l’avenir, pauvre présent, tu trouves le moyen d’admirer ceux qui t’injurient ».

Charles Dantzig, écrivain décapant, Dictionnaire égoïste de la littérature française, Grasset, 2005.



1...34567...10

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog