baume, quand votre coeur fait baume…

baume, quand votre coeur fait baume... dans tout est quotidien photo-baume

photo, zazzz, 25 novembre 12

… voici venue une nouvelle rubrique avec la chroniqueuse Zazzz reine du « fait maison » dans l’esprit de se débrouiller pour ne pas être (systématiquement) dépendant de nos chères moyennes ou grandes surfaces. Une petite virée avec Zazzz ici tous les quinze jours environ. Bienvenue à elle et vive les travaux manuels pour être bien chez soi… :

Adichats !

Aujourd’hui, attention : nous allons encore plus loin, pour continuer à essayer de faire tomber le grand mythe du « C’est parce que je l’ai acheté dans le commerce que c’est forcément mieux » !

Alors, comme c’est de saison, que le froid nous assaille et fait craqueler gentiment nos jolies petites peaux de bébé, je me disais, comme ça, que c’était l’occasion rêvée pour vous donner les bases « secrètes » de la fabrication d’un produit du type « baume à tout »… Et c’est parti pour chanter tous ensemble :

« Baume, quand votre cœur fait baume… » :

Matos :

- 4 CS d’huile végétale (olive c’est parfait, très nourrissante, mais n’hésitez pas à en tester d’autres pour comparer)

- 2 CS de cire d’abeille (en paillettes c’est assez pratique, on en trouve dans toute Biocoop qui se respecte ou sur internet)

- 2 CS de beurre de karité (idem)

- huiles essentielles : pour un baume à lèvres, j’aime bien l’HE d’orange douce, ou citron, parce que ça donne bon goût, pour un baume type « chinois », puisez dans des HE du type eucalyptus, menthe, pin, niaouli, romarin, gaulthérie (super pour les courbatures !), à peu près les mêmes que pour le « spray anticrobes », objet de ma dernière chronique, pour ceux qui auraient suivi. Ah oui, les doses : 12 à 15 gouttes en tout pour cette quantité de baume

- un petit bol

- un vieux rouge à lèvres à sacrifier (périmé, pas bio, mais vous n’aviez jamais osé le jeter jusque là, par une sorte de fétichisme, disons-le, tout à fait inapproprié voire déplacé)

- un petit pot vide pour le baume « chinois »

Détail des opérations :

Dans votre petit bol, versez l’huile végétale, la cire d’abeille et le beurre de karité.

Faite cuire au bain-marie (dans une petite casserole d’eau bouillante), à feu doux.

Pendant que ça fond, tout en écoutant du Charles Trenet (rapport au titre de la recette), dégommez cruellement votre ancien rouge à lèvres, qui l’a bien mérité, et nettoyez consciencieusement le tube vide (c’est très gras, et ça tâche, je vous préviens), puis finissez par un nettoyage à l’alcool à 90° histoire de parachever le tout.

« Le vent dans les bois fait hou hou…La biche aux abois fait mêêêêê… »

Quand la cire et le beurre de karité ont fondu dans l’huile, sortez votre bol du bain-marie.

Maintenant, il s’agit de faire vite « …Car mon amour est plus vif que l’éclair » (avant que le liquide ne se fige) :

Ajoutez vos huiles essentielles (celles pour le baume à lèvres par exemple), touillez bien et versez le liquide chaud (opération délicate « …Plus léger qu’un oiseau qu’une abeille », aidez-vous d’une petite cuillère) dans le tube de l’ancien rouge à lèvres (position en bas, je préfère préciser pour les étourdis), puis rajoutez éventuellement les HE pour le baume chinois dans le reste du liquide qui attend au fond du bol « …Et s’il fait boum s’il se met en colère » (ou sinon faites plusieurs baumes à lèvres et offrez-en à vos amis, ou ne faites que du « baume chinois », tout est possible, libérez votre « génie créateur » que diable !), retouillez et versez dans votre petit pot vide. « …Il entraîne avec lui des merveilles !!!!!!!!!!!!! »

Petite astuce N°1 : mettez vos « merveilles » au congélateur une ½ h pour aider à figer rapidement.

Petite astuce N°2 : après ces entrefaites, et avant de les nettoyer, essuyez vos ustensiles de cuisine avec du papier absorbant, ça vous simplifiera tout de même pas mal la tâche, j’dis ça, j’dis rien…

Eh, oh, quand même : 2 recettes indispensables spécial hiver en une, à moindre coût ; vous vous êtes bien amusés (vous avez bien « dégueulassé » la cuisine aussi) ; vous avez revisité un classique de la chanson française, elle est pas belle la vie ?

Merci chère Zazzz et à dans 15 jours…



1 commentaire

  1. Perrette 28 novembre

    Merveilleuse chronique qui met déjà du baume au coeur par son style et son humour, et qui en plus est utile !! Merci !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog