Catishima et les logiciels libres…

Catishima et les logiciels libres... dans c'est renversant ! logiciel-libre

 …cette semaine nous inaugurons une nouvelle rubrique régulière dans ce bloggy (tous les 15 jours minimum) animée par Gilles Catishima, geek éco-durable. Il devrait s’enflammer pour des sujets high tech et nouvelles technologies mais aussi pour des causes éco-durables qui lui tiennent tant à coeur. Des billets doux, acides, trash ou pire… à suivre ici. Merci l’ami de cette collaboration nouvelle. Après Trotinella et ses scoops, Maître Capela et ses belles leçons de mots, voici le temps de Catishima le samouraï des temps modernes :

« De toute façon, moi, j’y comprends rien à tes logiciels libres ! »

Cette semaine, une collègue est venue me voir pour un problème informatique : elle n’arrivait pas à faire une somme automatique dans le tableur Libre Office Calc.

Ça arrive à tout le monde, d’être bloqué sur une application qui ne veut pas faire ce qu’on lui demande.

Mais avant que j’ai pu répondre quoi que ce soit, elle enchaine sur : « De toute façon, moi, j’y comprends rien à tes logiciels libres ! »

Ah !  La belle prise !

Un raccourci foireux à 2 euros cinquante, ça faisait longtemps.

- quand un logiciel est libre cela définit le cadre de son utilisation. C’est à dire que ça vous donne une information sur vos droits d’utilisateur de ce logiciel.
Quel rapport y-a-t-il entre les droits d’utilisation d’une application et le fait qu’elle fasse ou pas ce que vous lui demandez ? Réponse : aucun.

C’est un peu comme si elle m’avait dit : « De toute façon, moi, les voitures vertes je n’arrive pas à les conduire ! »

Un logiciel libre peut tres bien être tout pourri et moche, ou être Firefox.
Le fait qu’il soit libre donne une information sur l’esprit dans lequel il a été conçu aucunement sur sa qualité.

- « Mes » logiciels libres ? La plupart des logiciels libres sont développés dans un esprit communautaire ; on pourrait dire qu’ils appartiennent à tous, du moins qu’ils sont au service de tous.
Maintenant pourquoi cette collègue veut absolument m’attribuer le développement de millions d’applications ?
Est-ce que, si elle vendait des appareils photos, je pourrais lui dire : « Tes appareils photos, ils sont trop compliqués ! ». Quel serait le rapport entre l’utilisation d’un appareil photo et sa personne ? Ce ne sont pas les siens, elle ne les a pas conçus ni pensés.
Est-elle responsable si un constructeur d’appareil photo a sorti une série défaillante ? Non.

- « J’y comprends rien », oui c’est bien là, le problème. Mais quand on ne sait pas, on évite les raccourcis foireux… En fait c’est juste qu’elle avait désactivé l’option « calcul automatique » donc, forcément, la somme ne se faisait plus automatiquement.

Ce qui n’est pas si grave en soi.
Disons que je ne vais pas la traiter de buse pour cela.
Je ne vais pas non plus lui dire qu’elle aurait pu chercher 2 minutes.
Mon boulot c’est justement de l’aider, ce que j’ai fait, mais des fois, même en prenant une grande inspiration, c’est dur ».

Gilles Catishima, 21 mars 12



2 commentaires

  1. Simone 22 mars

    Merci beaucoup pour ce post, c’est très intéressan

    Répondre

  2. christorama 3 avril

    Simone semble être un robot !

    Répondre

Laisser un commentaire

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog