le petit prokofiev…

bannergabrielprokofiev.jpg

… vous connaissiez Sergeï et voici que surgit le petit-fil Gabriel… dans la famille Prokofiev on aime la musique et l’art, après les sublimes pianos concertos de Sergeï difficile de trouver sa place mais le petit fils malicieux n’a pas dit son dernier mot et le voilà qu’il s’imagine DJ élégant et expérimental. Le tout donne des oeuvres qui ne finiront pas sur les dance floor comme son remix de Beethoven ou son concerto pour musique classique et 2 platines ! Un univers singulier que j’ai aimé découvrir sur France Musique lundi soir.

« Gabriel Prokofiev est né à Londres d’un père russe et d’une mère anglaise. Il étudie la composition dans les universités d’York et de Birmingham. Il a commencé par écrire des chansons tout en jouant dans un groupe : telles sont ses premières expériences musicales. Ces huit dernières années, il s’est inscrit dans les courants Dance, Electro et Hip-hop sous des formes différentes. En 1998, grâce au Concours International de Musique électronique de Bourges, il est compositeur en résidence à Seattle. En 2003, il revient à ses racines classiques en composant un quatuor à cordes pour The Elysian Quartet, cet ouvrage, salué par la critique, a été publié sous son propre label, Nonclassical.  

Il a composé avec succès un second quatuor à cordes pour la même formation, une série de pièces pour piano pour la virtuose russe Genia et un révolutionnaire Concerto pour Platines et Orchestre créé par DJ Yoda et l’Orchestre du patrimoine à La Scala de Kings Cross. Il a été récemment joué par le Royal Scottish National Orchestra au Glasgow Royal Concert Hall. Parmi ses oeuvres les plus récentes, citons une pièce pour percussions, et une pièce pour violon solo et danseur solo pour la Rambert Dance Company. Gabriel Prokofiev a abordé la direction d’orchestre avec son Concerto pour alto, orchestre à cordes, trombones et percussions, créé au Paradiso d’Amsterdam (source : onpl). 

Pour en savoir plus sur Gabriel Prokofiev et son label Non Classical : http://gabrielprokofiev.com/ et http://www.nonclassical.co.uk/  

Et découvrez ses créations sur http://www.myspace.com/gabrielprokofiev  et http://www.youtube.com/watch?v=PVIskuIVAtI&feature=player_embedded 



un mardi à Paris…

parisbhv.jpg

photo, christo, sortie bhv, Paris, 28 juin 11

… un mardi à Paris pour une réunion de travail dans le XXVIème arrondissement… chic la vie, une canicule infernale et une virée en fin d’après midi vers l’hôtel de ville et l’ile saint louis… Retour sur bordeaux vers 18h25 et un colis suspect dans le train pour pimenter le tout !

 



l’expression d’un verre…

leverreexpressif.jpg

photo, christo, le verre expressif, bordo, 26 juin 11

… hier chez une amie nous avons eu le plaisir de rencontrer des verres à l’expressivité surprenante. Je vous présente le mien et je vous laisse deviner ce qui a produit cette humanité saugrenue dans un objet du quotidien. Pour vous guider je vous informe que l’expression du verre n’est pas le fait d’une gravure mais d’un processus aléatoire possible chez vous comme chez moi ! Mais de quoi s’agit-il ?

C’est tout de même renversant de voir que le quotidien peut nous surprendre et nous mettre le coeur en joie, soudainement…

A la semaine prochaine pour un autre scoop renversant, surprenant, hilarant…



le tatami de nagasaki…

nagasakibordolife.jpg

photo, christo, nagasaki bordo, 24 juin 11

… j’ai fini de lire il y a quelques jours un roman qui m’a laissé une belle et étrange impression comme un souffle d’étrangeté rejoint par une humanité retrouvée. Il s’agit de Nagasaki, dernier roman d’Eric Faye (Grand prix de l’Académie, Stock 2010) ou l’histoire improbable d’une ombre humaine qui s’invite chez un homme célibataire. Nagasaki en est le décor essentiel entre tradition, spiritualité, mémoire et distance. Le tout semble improbable ! Comment une personne peut vivre chez le héros pendant des mois (presque une année) sans que ce dernier ne s’en aperçoive ? Et pourtant le roman s’inspire librement d’un fait divers relaté par les journaux nippons. Le calme de la maison d’un homme seul est rempli d’un quotidien millimétrique, mais dans ce calme de petites choses deviennent étranges et surprennent parfois le héros : le contenu d’une bouteille de jus de fruit dans le frigo qui diminue, un fruit en moins, un yaourt espéré mais disparu., un objet déplacé, mal rangé… Tout semble serein et pourtant une angoisse naît tout doucement au rythme de celle qui émerge chez le narrateur. Sa maison est-elle vraiment la sienne, qu’est-ce qui a bougé depuis son départ au travail le matin… revenir de manière imprévue pour surprendre l’inconnu(e) et que faire si cet autre est bien là… Sublime court roman à l’écriture économe comme un haïku !

Le suspens de l’été…

ricfaye.jpg



le printemps estival d’Erland…

Image de prévisualisation YouTube

… tiens c’est l’heure de mon coup de coeur pop de l’été 11 et ce que cela m’évoque en quelques mots :

CD – Erland & the carnival, Nightingale, Full Time Hobby

Et voilà qu’une pochette de disque met de la joie au cœur, entre une affiche de Starky & Hutch et le vol aérien d’une jeune fille qui préfigure une bataille de polochon proche ! Ne vous laissez pas distraire par le contenant car, en effet, le contenu du second opus des drôles Erland & the carnival s’avère être une pop nostalgique à la modernité déconcertante. Entre fouillis mélodiques, arrangements tonitruants et ambiances seventies futuristes, le groupe londonien renouvelle le genre et invente une pop folk progressive aux ambiances alambiquées et sournoisement raffinées. Léger et dense le tout égrène des claviers aériens, des nappes sonores préraphaéliques et autres vibrations charnelles. Le plaisir d’écouter une musique sans artifice est au cœur de Nightingale et soudain l’on se prend à rêver d’apprécier ces trésors à l’ombre d’un arbre avec au loin les doux sifflotis d’un rossignol bien aimé…

erlandandthecarnivalnightingale.jpg



la musique c’est Chic…

Image de prévisualisation YouTube

… revenons au classique d’un disco chic et indémodable… pour ne pas se perdre dans la fête qui n’en a souvent que le nom voici la fête de la musique de ce simple blog.

CHIC c’est chic… aaaaaaaaaaahhhhhhhhh freak out…

(Refrain)

Aaahh Freak out!
Le Freak, C’est Chic
Freak out!
Aaahh Freak out!
Le Freak, C’est Chic
Freak out!
Aaahh Freak out!
Le Freak, C’est Chic
Freak out!
Aaahh Freak out!
Le Freak, C’est Chic
Freak out!

Have you heard about the new dance craze?
Listen to us, I’m sure you’ll be amazed
Big fun to be had by everyone
It’s up to you, It surely can be done
Young and old are doing it, I’m told
Just one try, and you too will be sold
It’s called Le Freak! They’re doing it night and day
Allow us, we’ll show you the way

(Refrain)

All that pressure got you down
Has your head spinning all around
Feel the rhythm, chant the rhyme
Come on along and have a real good time
Like the days of stomping at the Savoy
Now we freak, oh what a joy
Just come on down, to the 54
Find a spot out on the floor

(Refrain)

Now Freak!
I said Freak!
Now Freak!

All that pressure got you down
Has your head spinning all around
Feel the rhythm, check the ride
Come on along and have a real good time
Like the days of stopping at the Savoy

Now we freak, oh what a joy
Just come on down, two fifty four
Find a spot out on the floor

(Refrain) 



et revoilà le bon vieux temps de la censure…

censurenetting.jpg

Photo pfly, CC BY SA

… c’est renversant l’information que vient de m’envoyer Trotinella correspondant permanente du scoop tonitruant. Elle me précise « tous les bons côtés d’avant 68 !!! c’est aussi cela le gaullisme !! »… je sens que je vais perdre une partie de mon lectorat dès ce jour :)

« Paris, 15 juin 2011 – PC INpact vient de révéler l’existence d’un projet de décret qui donnerait au gouvernement un pouvoir de censure arbitraire de tous les contenus et services d’Internet. Le gouvernement poursuit sa politique de contrôle du Net, au mépris des droits et libertés des citoyens.

En application de l’article 18 de la loi pour l’Économie Numérique du 21 juin 2004, le gouvernement propose de donner à plusieurs ministères le pouvoir d’ordonner la censure de contenus « lorsqu’il est porté atteinte ou qu’il existe un risque sérieux et grave d’atteinte au maintien de l’ordre et de la sécurité publics, à la protection des mineurs, à la protection de la santé publique, à la préservation des intérêts de la défense nationale ou à la protection des personnes physiques », définition aux contours extrêmement flous et particulièrement vaste. Les mesures de censure des contenus, qu’il s’agisse de retrait ou de filtrage, seraient directement prises par le gouvernement, sans décision de l’autorité judiciaire et s’appliqueraient en pratique à toute forme de sites ou services d’information en ligne.

Quelques mois après la mise en place de l’ARJEL et le vote de la LOPPSI, cette mesure serait en totale contradiction avec les conclusions du rapporteur spécial de l’ONU ou du rapport des députées de La Raudière (UMP) et Erhel (SRC) sur la neutralité du Net, qui condamnent les mesures de filtrage, tout particulièrement lorsqu’elles sont le fait de l’autorité administrative.

« Le projet de décret vise à donner au gouvernement un pouvoir de censure sur tous les sites et contenus du Net qui serait totalement disproportionné. Il s’agit là d’une violation flagrante du principe de séparation des pouvoirs, portant gravement atteinte à la liberté de communication en ligne. C’est une dérive extrêmement inquiétante, dans la droite ligne des politiques sécuritaires du gouvernement en matière d’Internet, Ce projet de décret doit à tout prix être rejeté. » conclut Jérémie Zimmermann, porte-parole de l’organisation citoyenne La Quadrature du Net. (source : www.laquadraturedunet.fr)

Merci chère Trotinella de maintenir nos esprits en éveil, c’est vrai qu’avec cette chaleur qui envahie bordeaux nous aurions plutôt tendance à penser à un bon rafraîchissement et aux flots légers de l’océan ! A la semaine prochaine pour un autre scoop aussi renversant… si ce bloggy n’est pas censuré d’ici-là !



merlot le petit merle se réveille…

imgp0309.jpg

photo, christo, merlot un 13 juin 11, Bégaar, Landes

… je vous présente le petit Merlot le petit merle qui se réveille dans une maison Raymonde en juin 11. Encore peu agile, sa mère n’est pas loin et s’occupe d’un petit frère moins précoce. Depuis il a du prendre son envol ou tomber dans les griffes du petit minou le minet ! Je ne le serais jamais… bon vol Merlot le petit merle.



un soir avec jeanne garraud…

Image de prévisualisation YouTube

… ce soir c’est simple, un concert avec jeanne garraud dans le cadre des Chansons Chez Soi organisés par l’Association Bordeaux Chanson. Cela sera au Haillan (33) et dommage pour vous c’est complet.

Musique, chanson, émotion, vins et cornichons au programme d’une soirée intime comme je les aime.

chez Jeanne Garraud…



la folie fontaine…

bfontaine.jpg

… j’ai hésité entre la folie et la jolie fontaine pour le titre de cette nouvelle mini chronique. Car en effet, je dois l’avouer je trouve Brigitte Fontaine belle, non pas tant au niveau plastique (quoique) mais dans sa dimension brute et énergique. Je ne connais que très peu son univers de départ mais suis de près ses aventures depuis les années 1990. Chaque fois l’émotion faite de surprise se conjuguent et produisent le plus souvent un effet cathartique lors de chaque nouvelle écoute. La brutalité du propos n’est jamais gratuite, la poésie frôle chaque couplets ou refrains. La musicalité des mots devient un torrent où chacun y trouvera repos ou tourment. La dame invente, se met en danger, ose le pire, se permet repos, et combats, convie à l’envie les genres, les détournent et les malmènent. A cette fontaine je me ressource car cette saveur âpre est stimulante mais je comprends que d’autres n’y verront que méandres inconfortables. A chacun ses saveurs… la folie est ici bien belle.

Partons donc à la découverte des amours vidéos de Miss Fontaine et de son nouvel album fait de duos subtils « L’un n’empêche pas l’autre » sortie il y a peu, aux critiques mitigées, mais la belle n’en a cure !

Brigitte la jolie Fontaine…



123

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog