chamayou mon amour…

bchamayou.jpg

… le jeune pianiste Bertrand Chamayou revisite avec grandeur et légèreté les oeuvres pour piano trop négligées de César Franck. Je n’y connais pas grand chose mais j’ai aimé ce que j’ai écouté sur France Musique et ailleurs. Mon disque classique du mois… 

« Natif de Toulouse, Bertrand Chamayou a été remarqué dès l’âge de 13 ans par le pianiste Jean-François Heisser, dont il a suivi par la suite l’enseignement au Conservatoire de Paris. Dans le même temps, il a travaillé assidûment aux côtés de Maria Curcio à Londres et a reçu les conseils éclairés d’un grand nombre de maîtres, dont Murray Perahia.

Bertrand Chamayou a par ailleurs à son actif des réalisations ambitieuses comme le cycle des Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus de Messiaen à l’occasion du centenaire du compositeur ou les Douze Études d’exécution transcendante de Liszt, données maintes fois en concert, et dont résulte un live salué unanimement par la critique.

Artiste exclusif chez Naïve, il a signé en 2008 un récital Mendelssohn couronné de nombreuses récompenses ». (source : radiofrance)

 

Bertrand Chamayou joue César Franck

 



toujours le soleil…

Image de prévisualisation YouTube

 

… always the sun, toujours le soleil, chantent à vitam eternam The Stranglers…



le vertige du kendoka…

jeunesamurai1870kendo.jpg

jeune samouraï kendo, 1870

Livre -Yukio Mishima, Martyre, Folio

« Le romancier japonais Mishima composa une œuvre littéraire scandaleuse et ambiguë entre tradition et modernité. Dans ce petit livre, deux nouvelles permettent de découvrir l’univers abrupt, sensible et cruel des désirs adolescents. Dans Ken (sabres), l’art du kendo (剣道 / 劍道, kendō, littéralement la voie du sabre) va mettre en scène deux adolescents aux désirs indicibles… Mibu et Jirô le capitaine de l’équipe s’observent, se défient, se rapprochent entre désir et haine ! La seconde, Martyre, rend compte des sentiments étranges et cruels à l’adolescence. Où les jeux de l’adolescence trouvent-ils leurs limites ? Où la haine de deux jeunes garçons se transforme en désir charnel, animal, sanguin, équivoque… conduit-elle ? Le destin n’a pas de fin…
L’écriture de Mishima, sèche et dense, conjugue art de la description et de l’ellipse pour brosser le portrait implacable des amours cachées. Beau comme un haïku ! »

(christo, chronique rédigée pour le fanzine WAG, numéro de mai 2010)

… laissez vous charmer par ces deux nouvelles dans la petite et belle collection Folio 2 €. Des petits livres pour de grands moments…

mishimamartyre.jpg



politic style…

michelrocardbyrancinan.jpg

photo, gerard rancinan

… voici l’interview renversante de Michel Rocard pour le magazine Snatch. Des mots chocs, des propos hors langue de bois… et un certain style politique qui je sais devrait en agacer plus d’un… Mais moi j’aime bien ce personnage mi frondeur, mi tête à claque et finalement quelqu’un qui a des idées, ce qui ne cours pas toujours les rues chez nos personnages politiques actuels !

« La politique vous fait chier, vous ne vous intéressez qu’à nos bévues mais soyez les bienvenus, démarrons cet interview et surtout ne perdez rien de cette notation ». Boom.

L’interview de Michel Rocard pour Snatch



Bastien Lucas à l’autre bout de Pomerol…

p1070821.jpg

 photo, christo, bastien lucas in pomerol, 25 avril 10

… à lalande de pomerol, un surprise nous attend vers 14h30… virée soudaine et improvisée… entre vignes et chais la musique et la chanson dans nos oreilles…

Plus d’information / résumée ce soir sans doute… et voilà le scoop nous étions soudain au Chateau la Croix Taillefer à Pomerol pour des improvisations de Bastien Lucas dans les chais. Lors de minis sets musicaux, il interpréta et revisita ses chansons dans une cuve à fermentation, sur les sols improbables aux sons métalliques… une version folk énergique de La première fut un régal et un inédit (« Si tu ») hypnotisa nos oreilles…

Un Bastien Lucas décalé et spontané dans un lieu insolite. Le tout capté au son et à l’image par l’ami Samuel R… pour espérer retrouver des bouts de sons sur un prochain disque, ou dans le grenier tant aimé…

Merci Bastien pour ces minis concerts entre amis… A très vite ailleurs… 

Bon dimanche à tous…

pomerol.jpg



eternal sunshine dans nos vies…

Image de prévisualisation YouTube

… le petit film de la semaine qui fit du bien à nos coeurs en vacances landaises… Eternal sunshine of the spotless mind ou le film mental de Michel Gondry (2004).

Une histoire d’amour effacée et réimprimée entre joël et clémentine… Et la grande surprise de voir un jim carrey hors caricature et si touchant.

En prime une sublime chanson des Korgis reprise par le trop doué Beck…

Eternal sunshine pour vous tous…



la terre-tapis vu du ciel…

rochebobois.jpg

en cette semaine j’ai rêvé de voir la terre du ciel et maintenant je trouve que voir la terre de près c’est pas mal aussi. Donc dans cet aller retour je trouve beau ce tapis terre ! Aujourd’hui, les photos prises de très haut inspirent de nombreux designers, notamment les stylistes du textile. Vous pourrez le constater cet hiver chez Roche-Bobois, avec le tapis « La Terre Vue Du Ciel ». Mesurant 200 x 300 cm, ce tapis est réalisé dans le nord de l’Inde dans des ateliers certifiés ISO 14001 Environnement et fait l’objet d’une compensation-carbone reversée à l’association GoodPanet pour couvrir les rejets de CO2 générés par leur transport. Disponible pour 2 255 €. 

le prix de mon vol était quelque peu moins cher je l’avoue !



how to manage my holidays ?

Image de prévisualisation YouTube

… plus d’avion, mais plein d’idées… comment manager mes vacances la solution est simple partir de bordeaux même pas trop loin quelques jours et écouter en boucle le nouvel et très beau album pop psyché délire des joyeux MGMT… Congratulations à tous…



horizon tulipe…

tulipbalguerie1.jpg

photo, christo, 18 avril 10

… aucune trainée blanche dans le ciel… et nos jonquilles et tulipes ont une soudaine envie de voler…



la valise sans avion…

lavalisesansavion.jpg

photo, christo, 17 avril 10

… je vous présente ici la valise sans avion… elle devait rejoindre Dublin et ne le pourra pas avant quelques jours si tout va bien. Vole vole, cher nuage de cendres, vers l’infinie je t’en prie… 

Sinon, il y a pire dans la vie et pour trouver un réconfort je pars illico écouter l’intégrale de Björk !

Bon samedi, ici soleil et ciel bleu tout de même…



123

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog