émile z. court tout seul…

coureurcubiste.jpg

photo, christo, musée cubiste, Prague, décembre 08

… il est un de mes écrivains préféré, son sublime Ravel se poursuit avec Courir que je suis en train de lire… et déjà je suis captivé. Voici ma chronique du dernier roman de Jean Echenoz, réalisée pour le magazine WAG.

 

Livre – Jean Echenoz, Courir, Éditions de Minuits

Jean Echenoz est sûrement un de nos plus grands écrivains français contemporains. Il poursuit son chemin à l’ombre d’une écriture limpide, blanche et légère. Pour autant, ces qualificatifs ne doivent pas faire oublier que les romans de cet auteur sont de purs chefs d’œuvre, le plus souvent court, ténu et explorant tous les genres littéraires : aventures épiques, polars surréalistes, romances minimales et plus récemment le monde des biographies simples et essentielles. Après s’être essayé avec brio à nous conter les dix dernières années de Ravel (2006) le voici qui romance avec endurance la vie accélérée du coureur de fond Émile Zatopek. Choix inattendu, style pur et lunaire, riche en anecdotes et faits historiques, ce roman-bio surprend et séduit par sa fausse simplicité. Courir est un bref roman plein de panache, d’humour et aux effets positifs qui comme une course à pied prend du rythme sans s’épuiser. Une écriture à la très belle endurance… (christo, février 09).

et si vous courriez acheter, lire, offrir, relire, faire découvrir, encore le lire… ce très beau roman qui fait passer l’hiver plus vite et entrevoir les frémissements du printemps…

Bonne journée à tous… 

 



Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog