musica exclus machina…

icare11.jpg

Icare tomba…

… j’ai entendu vendredi dernier une nouvelle fort étrange sur France Musique. Certaines municipalités auraient mis en place un nouveau procédé pour chasser de certains lieux intersticiels les personnes non désirées. Ces lieux sont les cages d’escaliers et les parking couverts qui permettent aux sans abris, aux nomades, aux franges et aux marges de trouver un espace quelque peu digne pour se (re)poser, observer et parfois déranger les passants…

Ce procédé est quelque peu surprenant il s’agit notamment de diffuser de la musique classique en permanence dans les cages d’escaliers. Il paraît que la musique adoucie les moeurs mais je pense que là c’est du grand n’importe quoi… le classique serait donc plus effrayant que le rap, la techno, la variétoche, la daube des hits parades…  Un grand déni pour la culture ! Voilà où cela se passe :

« La Ville de Trois-Rivières prend les grands moyens pour éloigner les itinérants et les consommateurs de drogue du stationnement Badeaux. Les autorités ont installé des haut-parleurs qui diffusent de la musique classique en permanence dans les cages d’escaliers.

Le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant, explique que le volume de la musique est plus fort que la normale dans le but de déranger les personnes qui veulent dormir à cet endroit.

Selon M. Toutant, de plus en plus d’itinérants et de consommateurs de drogue trouvent refuge dans le stationnement Badeaux, principalement lors de la période hivernale. « On a des problèmes avec ça. Il y a des gens qui urinent, on a des problèmes de drogue. Les usagers [...] craignent pour leur sécurité », affirme-t-il.

Une grille de métal protège les haut-parleurs. Selon la Ville, il n’y a aucun risque qu’ils soient volés ou endommagés.

Une mesure inefficace

Pour le coordonnateur du T.R.I.P.S du Rivage, un organisme communautaire, cette mesure ne fera que déplacer le problème, sans véritablement le résoudre. « C’est une mesure qui tente de sécuriser la population, mais le problème va demeurer. Donc, j’ai plus l’impression qu’on se lance la patate chaude », soutient Serge Gélinas.

Questionné à ce sujet, le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières reconnaît que la diffusion de musique aura probablement pour effet de déplacer les itinérants vers un autre endroit.

Des mesures similaires ont été adoptées dans d’autres villes, mais il a été impossible de savoir si elles ont porté leurs fruits ». source :

radio canada

… édifiant, nos amis québécois ne sont pas toujours à la pointe de l’humanité… mais je ne sais pas pourquoi je suis sûr que cette idée (quelque peu débile selon moi) aura des adeptes et fera des petits dans nos jolies villes françaises ! Moi je repars écoutez Boulez car il est à l’honneur ce jour sur France Culture.

 



Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog