je dis quizz 9, bis répétitas

quizzbis.jpg

Et cette semaine, Je dis quizz 9 se répétera cette semaine car j’ai égaré la liste des bonnes réponses de la semaine dernière… mes excuses aux participants… mais mes navettes professionnelles m’ont amené à négliger cette rubrique, que j’aime tant… Alors on recommence et donc je vous invite à trouver le titre du film et le réalisateur (!) dont est extrait la photo rieuse de cette note… Du coup toujours trop facile à mon goût mais comme on me reproche souvent de me la jouer intellectuel et élitiste ici… je m’adapte (un peu) aux exigences de mon lectorat !!!

Vos réponses sur christo.malabat@infonie.frpour gagner un cadeau surprise made in christo… La réponse jeudi prochain sans aucun doute… Bonne chance à tous…



memory of chichin…

Image de prévisualisation YouTube

… il a des jours ou comme cela le temps est plus gris que le gris, l’ambiance au ras des pâquerettes, les émotions intenses, les rires figés, les rythmes suspendus… et pourtant tout continu… L’ami Fred Chichin nous a laissé hier seul, Catherine est triste, les Rita Mitsouko pleurent… et moi aussi… ce fut si bien de danser sur tes airs… Il nous reste des multitudes de belles chansons… et celle du petit train qui s’en va dans la montagne… et maintenant dans les nuages… pour toi… Je t’accompagne de toute ma pensée l’ami Chichin… Bon voyage…

ps : Je dis quizz sera pour demain… et se la jouera disque rayé !



les petits inédits d’egon…

egon1.jpg

… chose promise, chose due… L’invité libre de cette semaine est mon ami chanteur le petit garçon nommé egon. Chanteur de charme qui nous dévoile ici en exclusivité mondiale 4 petits inédits enregistrés dans son bureau secret que j’ai eu la chance de visiter un jour !… Après un album le petit garçon en 2004 et le plus ambitieux et réussi le grand je datant de 2006 et en écoute libre partour  ici et ailleurs. Voici donc rien que pour vous 4 joyaux à l’ambiance maison, à la fraîcheur matinale, à la bonne humeur de cuisine, à la nonchalance du samedi, aux couleurs du bonheur parfois caustique… commençons par :

le Cafouilli qui serait peut être une nouvelle chanson !? : cafouilli.ogg

soudain Mon amour 2, une fameuse reprise mais de qui ? : monamour210.ogg

suivi du petit vers de terre qui ravira petit et grand : versdeterre.ogg

et when i was ou la fleur anglaise pop par excellence mais trop courte : wheniwas.ogg

un grand merci cher egon pour ce très beau cadeau pour mon noël musical… qui j’espère ravira les passagers de ce blog…

… la semaine prochaine nous auront le plaisir d’accueillir ici comme Invité libre l’ami de la petite maison jaune… très connu dans nos sphères virtuelles… en espérant qu’il sera ravi de cette sympathique invitation… A la semaine prochaine…

 



le cercle selon buren…

lescercles.jpg

… dans mon monde il y a mister buren l’artiste par excellence… on connaissait les colonnes de Buren voici les cercles… il sont beaux, alignés, des miroirs ou des cadres pour paysages urbains… lumineux aussi, mais je ne les ait pas vu en soirée… c’était à Nantes samedi après midi… il faisait très froid et il y avait un très grand éléphant mécanique qui crachait parfois de l’eau… des anciens chantiers navals en rénovation, une sorte de projet ambitieux version les quais de bordeaux… Et les cecles de Buren m’enchantaient… ah ce Daniel pas du tout concensuel c’est ce que j’adore…



minimal effet…

intrieurminimal.jpg

… soyons minimal dans nos effets et dans cette note !



MeeK est de sortie…

sortiedesecoursfinalpourmyspace.jpg

… avant première… certains ici connaissent mon goût immodéré pour la musique indépendante, la chanson hors norme, la pop intimiste, les sonorités différentes, les atmosphères non standardisées… Ainsi, j’ai découverts il y a quelques années via Indétendances (à l’époque ou la F–c faisait sont travail de défricheur de terrain non conquis !) mon ami MeeK… un oiseau sympathique et étrange à l’univers pop sucré mais aussi acide. Amoureux fou de la chanson parfaite, de la pop lumineuse il composa deux albums succulents (Psychotique et Margaret et ses bijoux) plus un album de reprise très personnelle de chansons des Beattles dont il est le fan des fans.

 

Très prochainement, et d’après mes sources secrètes, il nous reviendra avec un nouvel album d’ici la fin de l’année. Une sorte de cadeau de noël des plus agréables. Sortie de secours... est donc le titre du nouvel opus de MeeK. Quelques titres étranges et attractifs pour vous donner envie de découvrir cet univers si singulier : « Evaporée Charlotte morphinique, Les princes morts, Je vous parle de la pluie sur la mer, Elle est tellement vieille que tous ses amis sont morts, Je vous aime immédiatement, Gourou pop… ».

Rien que ces quelques titres invitent à prier pour que le temps s’accèlere et nous propulse le jour J de la sortie de secours… A très vite Meek, ici tu est toujours le bienvenu…



dans la salle de bain de mes amis…

salledebainritournelle.jpg

… et Dans la salle de bains de mes amis… il y a parfois des choses qui nous surprennent ou nous émerveillent, nous séduisent ou nous irritent, nous sidèrent ou nous effraient… voici donc la nouvelle série que je vous présente ici. Elle viendra compléter une mini série démarrée sur mon ancien blog et quelque peu oubliée, et redemandée avec ferveur par La petite souris et autres lecteurs… la série Dans la maison de mes amis…

Je commence donc par la présentation de la salle de bain d’amis de Mister Cui Cui qui viennent d’aménager en juin à Villenave d’Ornon dans une grande maison années 60. Et voici donc leur salle de bain versus chantier ludique, aménagée de manière très aléatoire. J’adore la pendule accrochée qui donne un peu de rigueur à cet ensemble composant un tableau allégorique de la vie nomade en cours de sédentarisation. Une machine à laver le linge posée en décalé comme pour rompre les lignes de la régularité de ces formes brutes, plus de lavabo, plus de portes serviettes, plus de miroir, plus de repères… un univers qui chaque matin vous invite à reconstruire votre quotidien ! Mais quel est cet univers qui n’est pas apaisant mais aride ? Dans quelques semaines, parions plus pour quelques mois tout prendra une forme plus stabilisée, harmonieuse, uniforme peut être, sereine donc plus classique… bon courage Titi et Stéphane… tenez nous informé des métamorphoses opérantes de votre salle de bain si ritournelle…

La prochaine fois nous irons plus au nord pour découvrir l’univers de la salle de bain de Franck & Jean-François près de Nantes… où cela ?



le monde chic selon hubert mounier…

hubertmounier.jpg
photo : camille vivier
 

… il est temps de penser à se faire plaisir, à offrir ou s’offrir des petits cadeaux fort sympathiques pour nos oreilles d’éléphants.

Chic nouvelle, des chansons belles et faussement légères sur nos platines pour illuminer les fêtes. Hubert Mounier chanteur talentueux de l’Affaire Louis Trio nous propose une compilation très classe revisitant d’inoubliables standards gravés dans nos souvenirs d’adolescents boutonneux ! Soudain Mobilis in mobile et le mouvement devient permanent, nos têtes se balancent en tourbillonnant sous les flocons de neige. L’affaire n’est pas classée mais bien rangée… il nous reste à savourer la trop discrète carrière solo de Mister Hubert



l’invité libre… invisible…

100x60cmlhommeinvisible.jpg

... voilà l’invité libre qui dépanne cette chronique… car l’invitation lancée la semaine dernière n’a pas été relevée… l’invité ne fut peut être pas intéressé, pas de temps, pas reçu… dans tous les cas je remercie l’Homme invisible de venir ici à mon secours et de nous proposer sa dernière collection de tableaux forts intéressants signés Amparo Sard… ainsi que son clip souvenir moi l’homme invisible Ma vie, mon désespoir et mon angoisse existentielle

L’invité libre de la semaine prochaine sera egon… mon chanteur bordelais préféré… peut être nous réservera t-il une surprise musicale… une chanson inédite… j’espère que oui… egon dis nous oui !!!



romantique…

rome.jpg

… on ne parle pas ici de télévision… c’est souvent un peu trop vulgaire pour moi… mais il y a des fois ou des objets filmiques que l’on nomment « séries » captivent la maison cours balguerie stuttenberg et ses habitants. Avec Mister Cui Cui nous aimons ne pas être dans l’actualité alors voilà que depuis quelques jours nous regardons ROME saison 1 alors que cette série fut diffusé depuis plusieurs années (2006) sur divers écrans. A l’heure où sonne la saison 2 nous découvrons à peine la saison 1. J’aime bien ce décalage temporel qui nous met dans une sorte de mouvement à contre courant de la tendance actuelle comme un passage à l’acte inconscient en écho de la note que rédigea ici mon ami Yann sur le thème de la consommation à l’accumulation !

 

Pour autant, je trouve ROME formidable de par cette plongée hypnotique dans la Rome antique, le quotidien est hyperréaliste, les batailles trash et gore, les personnages incarnés, vifs, violents, passionnés, fascinants, attachants… irritants… Une sorte de cours d’histoire captivant comme n’a jamais su le faire ma prof de 4ème et 5ème… si cruche et antipathique que je ne connais l’histoire qu’à travers des frises chronologiques si nulles et ne mettant rien en perspective…

 

Les aventures de deux soldats Titus Pullo et Lucius Vorenus sont attachantes… rien ne semblent les rapprocher et pourtant ils sont liés comme deux frères, ils se détestent, ils s’apprécient, ils se querellent, ils se découvrent, ils se jettent, ils se rapprochent… Ils incarnent à eux deux la tragédie de l’humanité, une sorte de couple du 21ème siècle sans sexualité mais aux sentiments hyper sexués… à côté d’eux gravitent divers personnages, brillants mais méchants, malins mais perfides, intelligents mais torturés, langues de vipères mais coquins… ROME c’était pas mal apparemment, si romantique et si tragique déjà que notre modernité en serait presque jalouse !



123

Les Créations de Cindy |
Aux Arts etc... |
yannickguilloguitariste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Des animes en directe
| diattadavid03
| raph's blog